Exemples

Nous souhaitons illustrer l’utilisation de GRO par les exemples ci-dessous. Il ne s’agit cependant pas de dossiers entièrement complets, mais plutôt d’extraits afin d’expliquer l’utilisation de chaque critère.

 

Afin d’éviter toute confusion, nous avons traduit les résultats de versions précédentes de GRO vers la version GRO 2020.

Généralités

Le maître de l’ouvrage peut décocher les critères qui ne s’appliquent pas au projet dans l’onglet « Aperçu SITE ».

 

Un niveau de performance global pour le projet peut être imposé dans le même onglet. Des niveaux de performance minimale pour certains critères peuvent également être définis. Cet aperçu permet de présenter l’ambition du projet.

 

Exemple du niveau minimal de performance obligatoire au début d’un projet dans l’onglet « Aperçu – SITE »

Dans l’onglet « aperçu détaillé du SITE » on ne peut évaluer le site qu’une seule fois, contrairement au bâtiment. Il n’y a pas de phases différentes.

 

Complétez les points des différentes exigences dans la colonne E “points sous-critère » à l’aide d’un menu déroulant. Le pourcentage, les points par critère et le niveau de prestation sont calculés automatiquement.

Exemple pour l’aperçu détaillé du site

Dès que l’aperçu détaillé est complété, les résultats apparaissent dans l’onglet “Aperçu”. On peut y vérifier si le niveau de performance correspond à l’ambition initiale.

 

Exemple des résultats pour le projet exemplaire dans l’onglet “Aperçu ».

L’onglet diagramme radar est une traduction graphique des résultats venant de l’aperçu détaillé. Ceci permet d’évaluer facilement les thèmes pour lesquels le projet obtient de bons résultats et pour lesquels il est encore possible de l’améliorer.

 

Les résultats apparaissent automatiquement dans le diagramme radar quand le niveau de performance est rempli dans l’aperçu détaillé.

Exemple des résultats pour le projet exemplaire dans l’onglet “Diagramme radar ».

Le maître de l’ouvrage peut décocher les critères qui ne s’appliquent pas au projet dans l’onglet « Aperçu-toutes les phases » 

 

Quels sont les critères pertinents pour un projet spécifique?

 

Il peut y avoir de grandes différences en fonction de la forme et des intentions d’un projet. Dans le cas d’un réaménagement où on ne touche pas à l’enveloppe extérieure, il y a beaucoup moins de critères pertinents que pour une rénovation lourde ou une nouvelle construction.


Le même onglet permet d’imposer un niveau de performance global pour le projet et / ou de fixer des niveaux de prestations minimales pour certains critères.

Exemple d’un niveau de prestation minimal imposé en amont d’un projet dans l’onglet “Aperçu – toutes les phases »

L’équipe de conception complète les onglets détaillés par phase. La colonne E “points sous-critère / points bonus” permet de sélectionner les points obtenus pour les différentes exigences à l’aide d’un menu déroulant. Le pourcentage, les points par critère et le niveau de prestation sont calculés automatiquement.


Le maître de l’ouvrage vérifie les preuves et le niveau de performance (colonne L).

Exemple d’un aperçu détaillé pour la phase “projet définitif”

Dès qu’une phase est complétée, les résultats apparaissent dans l’onglet “Aperçu-toutes les phases”. On peut y comparer les différentes phases et faire le suivi du projet.

Exemple des résultats pour le projet exemplaire dans l’onglet “Aperçu-toutes les phases »

 

L’onglet diagramme radar est une traduction graphique des résultats pour chaque phase. Ceci permet d’évaluer facilement les thèmes pour lesquels le projet obtient de bons résultats et pour lesquels il est encore possible de l’améliorer.

 

Le menu déroulant en haut à droite permet de sélectionner la phase souhaitée. Le diagramme radar apparaît automatiquement dès que la phase pertinente a été remplie dans l’aperçu détaillé.

Exemple des résultats pour le projet exemplaire dans l’onglet “Diagramme radar » pour la phase “projet définitif”

Critères Site

MOB: Une stratégie de mobilité durable pour le site et un environnement sécurisé et agréable pour tous les utilisateurs de la route.

Le critère

MOB 1

L’accessibilité du site en transports en commun.

 

Annexe

MOB 1_feuille de calcul

Exigences :

Sous-critère 1. Feuille de calcul MOB 1 En transports en commun

 

Points bonus à obtenir :

Non

Merci à Befimmo (Zin in Noord) et VK Engineering

Projet : Kantoor 2023 (Zin in Noord)

 

Commanditaire : Zin in Noord, filiale de Befimmo


Bouw-team:

  • Architecture : Future WTC (consortium d’architectes 51N4E, Jaspers-Eyers et l’AUC)
  • Bureau d’études techniques, façade, PEB, GRO: VK Engineering
  • Stabilité : Greisch
  • Bureau d’études acoustique : De Fonseca
  • Bureau d’étude espaces verts : Plant- en Houtgoed
  • Conseils en circularité : Drees & Sommer, EPEA, Sustenuto (pour le compte de Open Minds), Rotor, Ship-it
  • Coordination Bim : D-Studio 
  • Coordination sécurité et bureau de contrôle : SECO
  • Bureau accessibilité : Inter
  • Gestion de projet : Advisers
  • Entreprise assainissement, démontage, démolition : De Meuter
  • Entreprise construction : TM Open Minds (consortium des entreprises Van Laere, CFE, BPC et VMA)
  • Entretien et maintenance : Engie Services

 

Procédure : Procédure concurrentielle avec négociation (location pendant 18 ans, DBFM)

 

Région : Région de Bruxelles-Capitale

 

Date demande de permis : 2019-

Version de GRO : 2017

 

Preuves de la phase : 1e évaluation (deux moments d’évaluation sont prévus entre le BAFO (“best and final offer” i.e. meilleure offre finale) et la réception)

 

Typologie : Rénovation lourde et extension des tours WTC I et WTC II

 

Fonction Bureau, co-working, logement, commerces, espace public

 

Superficie totale : 110.000 m²

 

Contexte : Immeuble de grande hauteur en noyau urbain datant des années 1970

 

Résultat obtenu pour MOB 1 : Mieux


Utilisation de GRO

Sous-critère 1 : Feuille de calcul MOB 1 En transports en commun

Note: La distinction entre les systèmes de partage Free-floating et Station-based n’a été introduite qu’à partir de la version GRO 2020.

La fréquence de passage des trains, métros, trams et bus a été justifiée à l’aide des horaires pendant l’heure de pointe

Extrait de la fréquence de passage du train

Gare Bruxelles Nord – lundi 04/06/2018 – de 8h à 9h

Extrait de la fréquence de passage du métro

Gare Bruxelles Nord – lundi – mardi – jeudi – vendredi de 17h30 à 18h30

Extrait de la fréquence de passage du bus

Gare du Nord – lundi – mardi – jeudi – vendredi de 16h à 17h

Extrait de la fréquence de passage du bus

Rogier – lundi – mardi – jeudi – vendredi de 8h à 9h

La checklist indique la zone A comme résultat, ce qui correspond au niveau de prestation “excellent”. Reportez le résultat “excellent” dans le fichier de synthèse site.

 

 

 

Récapitulatif du score du projet exemplaire

Le critère 

MOB 2

Assurer un environnement agréable pour les cyclistes en toute sécurité.

 

Annexe

MOB2_checklist

Exigences :

Critère 1. Checklist MOB 2 À vélo

 

Points bonus disponible :

Aucun

Merci à Befimmo (Zin in Noord) et VK Engineering

Projet : Kantoor 2023 (Zin in Noord)


Commanditaire : Zin in Noord, filiale de Befimmo


Bouw-team:

  • Architecture : Future WTC (consortium d’architectes 51N4E, Jaspers-Eyers et l’AUC)
  • Bureau d’études techniques, façade, PEB, GRO: VK Engineering
  • Stabilité : Greisch
  • Bureau d’études acoustique : De Fonseca
  • Bureau d’étude espaces verts : Plant- en Houtgoed
  • Conseils en circularité : Drees & Sommer, EPEA, Sustenuto (pour le compte de Open Minds), Rotor, Ship-it
  • Coordination Bim : D-Studio 
  • Coordination sécurité et bureau de contrôle : SECO
  • Bureau accessibilité : Inter
  • Gestion de projet : Advisers
  • Entreprise assainissement, démontage, démolition : De Meuter
  • Entreprise construction : TM Open Minds (consortium des entreprises Van Laere, CFE, BPC et VMA)
  • Entretien et maintenance : Engie Services


Procédure : Procédure concurrentielle avec négociation (location pendant 18 ans, DBFM)


Région : Région de Bruxelles-Capitale


Date demande de permis : 2019-

Version de GRO : 2017

 

Preuves de la phase : 1e évaluation (deux moments d’évaluation sont prévus entre le BAFO (“best and final offer” i.e. meilleure offre finale) et la réception)

 

Typologie : Rénovation lourde et extension des tours WTC I et WTC II

 

Fonction Bureau, co-working, logement, commerces, espace public

 

Superficie totale : 110.000 m²

 

Contexte : Immeuble de grande hauteur en noyau urbain datant des années 1970

 

Résultat obtenu pour MOB 2 : Mieux


Utilisation de GRO

La checklist comprend des points d’attention concernant l’accessibilité du site en vélo et la sécurité des cyclistes

Le plan d’ensemble montre:

 

  • Les différents itinéraires cyclables
  • La connexion du bâtiment au réseau cyclable
  • La localisation des endroits de stationnement des vélos
  • Il n’y a pas de chemin cyclable sur le site, la parcelle étant entièrement construite

Le plan du rez-de-chaussée montre plus en détail les stationnements pour vélos.

 

Les visiteurs peuvent utiliser les dispositifs de stationnement situés à proximité de l’entrée. A l’intérieur du volume construit, un parking à vélos supplémentaire est prévu, du côté de la Rue Willem De Mol.

 

Le garage à vélos dédié au personnel et aux vélos de service dispose de sa propre entrée distincte côté Rue Willem De Mol. Il s’étale du niveau 0 au niveau -0,5 avec un léger dénivelé.

L’éclairage des garages à vélos situés à l’intérieur du bâtiment est réalisé conformément aux exigences des futurs locataires et exploitants. L’espace de stationnement pour vélos à proximité de l’entrée principale est pourvu d’un niveau d’éclairement de 200 lux.

Reportez le score issu de la checklist dans le fichier de synthèse Site.

 

 

 

Récapitulatif du score du projet exemplaire

Le critère 

MOB 3

Créer un environnement agréable pour les piétons en toute sécurité.

 

Annexe

MOB 3_checklist

Exigences :

Critère 1. Checklist MOB 3 à pied

 

Points bonus disponibles :

Non

Merci à Befimmo (Zin in Noord) et VK Engineering

Projet : Kantoor 2023 (Zin in Noord) 


Commanditaire : Zin in Noord, filiale de Befimmo


Bouw-team:

  • Architecture: Future WTC (consortium d’architectes 51N4E, Jaspers-Eyers et l’AUC)
  • Bureau d’études techniques, façade, PEB, GRO: VK Engineering
  • Stabilité: Greisch
  • Bureau d’études acoustique: De Fonseca
  • Bureau d’étude espaces verts: Plant- en Houtgoed
  • Conseils en circularité: Drees & Sommer, EPEA, Sustenuto (pour le compte de Open Minds), Rotor, Ship-it
  • Coordination BIM: D-Studio 
  • Coordination sécurité et bureau de contrôle: SECO
  • Bureau accessibilité: Inter
  • Gestion de projet: Advisers
  • Entreprise assainissement, démontage, démolition : De Meuter
  • Entreprise construction: TM Open Minds (consortium des entreprises Van Laere, CFE, BPC et VMA)
  • Entretien et maintenance: Engie Services

 

Procédure : Procédure concurrentielle avec négociation (location pendant 18 ans, DBFM)

 

Région : Région de Bruxelles-Capitale

 

Date demande de permis : 2019

Version de GRO : 2017

 

Preuves de la phase : 1e évaluation (deux moments d’évaluation sont prévus entre le BAFO (“best and final offer” i.e. meilleure offre finale) et la réception)

 

Typologie : Rénovation lourde et extension des tours WTC I et WTC II

 

Fonction Bureau, co-working, logement, commerces, espace public

 

Superficie totale : 110.000 m²

 

Contexte : Immeuble de grande hauteur en noyau urbain datant des années 1970

 

Résultat obtenu pour MOB 3 : Excellent


Utilisation de GRO

Plan d’ensemble MOB 3

Sur le plan d’ensemble, le trajet piéton depuis la gare est indiqué. Le chemin piéton se trouve dans l’espace public. Compte tenu de la largeur du trottoir, ce chemin est considéré comme sécurisé malgré la quantité importante de trafic pendant les heures de pointe.

 

L’accès au bâtiment est clairement visible, large et accueillant. Le bâtiment est intégralement accessible: il n’y a donc pas de seuils de plus de  2 cm de haut.

 

Entrée principale Vlaamse Overheid (autorité flamande)

L’éclairage du chemin piéton se situe dans l’espace public et donc en dehors du site du projet.

Reportez le score issu de la checklist dans le fichier de synthèse Site.

 

 

 

Récapitulatif du score du projet exemplaire

Le critère 

MOB 4

Bonne accessibilité vers et sur le site avec un véhicule motorisé.

 

Annexe

MOB 4_checklist

Exigences :

Critère 1. Checklist MOB 4 En voiture ou à moto

 

Points bonus disponibles :

Non

Merci à Befimmo (Zin in Noord) et VK Engineering

Projet : Kantoor 2023 (Zin in Noord)

 

Commanditaire : Zin in Noord, filiale de Befimmo

 

Bouw-team:

  • Architecture: Future WTC (consortium d’architectes 51N4E, Jaspers-Eyers et l’AUC)
  • Bureau d’études techniques, façade, PEB, GRO: VK Engineering
  • Stabilité: Greisch
  • Bureau d’études acoustique: De Fonseca
  • Bureau d’étude espaces verts: Plant- en Houtgoed
  • Conseils en circularité: Drees & Sommer, EPEA, Sustenuto (pour le compte de Open Minds), Rotor, Ship-it
  • Coordination BIM: D-Studio 
  • Coordination sécurité et bureau de contrôle: SECO
  • Bureau accessibilité: Inter
  • Gestion de projet: Advisers
  • Entreprise assainissement, démontage, démolition : De Meuter
  • Entreprise construction: TM Open Minds (consortium des entreprises Van Laere, CFE, BPC et VMA)
  • Entretien et maintenance: Engie Services

 

Procédure : Procédure concurrentielle avec négociation (location pendant 18 ans, DBFM)

 

Région : Région de Bruxelles-Capitale

 

Date demande de permis : 2019

Version de GRO : 2017

 

Preuves de la phase : 1e évaluation (deux moments d’évaluation sont prévus entre le BAFO (“best and final offer” i.e. meilleure offre finale) et la réception)

 

Typologie : Rénovation lourde et extension des tours WTC I et WTC II

 

Fonction Bureau, co-working, logement, commerces, espace public

 

Superficie totale : 110.000 m²

 

Contexte : Immeuble de grande hauteur en noyau urbain datant des années 1970

 

Résultat obtenu pour MOB 4 : Excellent


Utilisation de GRO

Remarque: Une exigence à satisfaire pour le projet Bureau 2023 était qu’il devait se situer dans un rayon de max. 1 km autour de la Gare de Bruxelles-Nord. L’autorité flamande a donc opté pour un site facilement accessible en transport public, une localisation dite de type A.


Cette motivation a été prise en considération et dans la checklist MOB 4, l’accessibilité en voiture a été ramenée à 0%.

Bien que la pondération de l’accessibilité en voiture soit égale à 0%, il existe plusieurs dispositifs d’autopartage dans le quartier.

 

Remarque: Cette carte date de 2018. L’offre s’est accrue entretemps.

Le profil d’accessibilité du site est excellent. Sur base de l’inventaire des réseaux de circulation (voir sous MOB 1) et en particulier des transports publics, il peut être conclu que le site est une localisation dite de type A: l’accessibilité en transports publics (train, tram, métro) est excellente grâce au nombre de modes de transport accessibles et leur fréquence de passage.

 

Le projet se situe le long de plusieurs voiries régionales, l’assignant ainsi à une catégorie supérieure en matière d’accessibilité au niveau des voiries.

Reportez le score issu de la checklist dans le fichier de synthèse Site.

 

 

 

Récapitulatif du score du projet exemplaire

MA: La valeur sociétale est caractérisée par une qualité spatiale élevée et une utilisation réfléchie du sol et de l’espace au sein d’un environnement attractif

Le critère

MA 1

Les synergies avec le quartier et une grande qualité spatiale profitent à l’environnement.

 

Annexe

Aucune

Exigences :

Sous-critère 1. Vérification par rapport au cadre réglementaire pour l’aménagement du territoire

Sous-critère 2. Inventaire des réseaux existants

Sous-critère 3. Synergies potentielles avec le quartier et renforcement de la qualité spatiale

Merci à Befimmo (Zin in Noord) et VK Engineering

Projet : Kantoor 2023 (Zin in Noord)

Commanditaire : Zin in Noord, filiale de Befimmo


Bouw-team:

  • Architecture: Future WTC (consortium d’architectes 51N4E, Jaspers-Eyers et l’AUC)
  • Bureau d’études techniques, façade, PEB, GRO: VK Engineering
  • Stabilité: Greisch
  • Bureau d’études acoustique: De Fonseca
  • Bureau d’étude espaces verts: Plant- en Houtgoed
  • Conseils en circularité: Drees & Sommer, EPEA, Sustenuto (pour le compte de Open Minds), Rotor, Ship-it
  • Coordination BIM: D-Studio 
  • Coordination sécurité et bureau de contrôle: SECO
  • Bureau accessibilité: Inter
  • Gestion de projet: Advisers
  • Entreprise assainissement, démontage, démolition : De Meuter
  • Entreprise construction: TM Open Minds (consortium des entreprises Van Laere, CFE, BPC et VMA)
  • Entretien et maintenance: Engie Services


Procédure : Procédure concurrentielle avec négociation (location pendant 18 ans, DBFM)


Région : Région de Bruxelles-Capitale


Date demande de permis : 2019

Version de GRO : 2017

 

Preuves de la phase : 1e évaluation (deux moments d’évaluation sont prévus entre le BAFO (“best and final offer” i.e. meilleure offre finale) et la réception)

 

Typologie : Rénovation lourde et extension des tours WTC I et WTC II

 

Fonction Bureau, co-working, logement, commerces, espace public

 

Superficie totale : 110.000 m²

 

Contexte : Immeuble de grande hauteur en noyau urbain datant des années 1970

 

Résultat obtenu pour MA 1 : Excellent


Utilisation de GRO

Plans stratégiques

 

Plan Régional de Développement (PRD)

 

Le projet doit être en adéquation avec les directives du plan régional de développement. Il se situe dans une zone levier. Cette zone sera concernée par le Plan Canal qui est en cours d’élaboration.

 

Plan Régional de Développement Durable PRDD

 

ZIN doit également se référer au Plan Régional de Développement Durable dans lequel le gouvernement bruxellois définit sa vision territoriale à l’horizon 2040.

Le PRDD ordonne la densification du tissu urbain, en ce compris au moyen de l’intégration de bâtiments de grande hauteur à condition que cette densification aille de pair avec une bonne accessibilité en transport publics, qu’elle soit en adéquation avec les dimensions de l’espace public et des parcelles et îlots.

ZIN est donc en accord avec les lignes directrices du PRDD.

 

Plans d’aménagement

 

Le Plan Régional d’Affectation du Sol PRAS

 

Au PRAS, le site est repris comme zone administrative.

Figure 1 – carte des affectations du PRAS (source Brugis)

 

🟪 Zone administrative

🟨 Zone structurelle

Suivant la prescription spécifique 7, les bureaux, logements et hôtels sont acceptés ici sans limite de superficie. Les commerces sont également admis jusqu’à une surface de 1.000 m².

 

Le programme du projet ZIN tel que décrit ci-dessus est donc conforme au PRAS.

 

Le projet est également conforme aux directives générales du PRAS.

 

Le site n’est pas compris dans un périmètre de plan particulier d’affectation du sol (PPAS) ou de permis de lotir.

Ex. maillage vert, maillage bleu, services et équipements, réseau récréatif, réseau de transport public, réseau de voirie et intégrez le tout dans un seul plan d’ensemble (échelle 1/5000).

 

 

 

Plan d’ensemble inventaire des réseaux et structures qui existent

Le Quartier Nord sera plus vivable s’il héberge une plus grande diversité de fonctions. ZIN est pionnier en matière d’intégration de fonctions variées sur un même site: bureaux de l’autorité flamande, immeuble de logement comprenant une partie en habitats groupés de 10 unités chacun, hôtel, co-working, centre de rencontre, centre sportif et d’activité, commerces et serre urbaine.

Le bâtiment comprend 100 logements, 250 chambres d’hôtel et 13 grands espaces de bureau ainsi que des commerces. Chacune de ces fonctions a littéralement pignon sur rue. Dans les deux angles ouverts du volume bâti en “Z”, deux fonctions publiques sont intégrées, reliant le projet au quartier et à la ville. Une serre urbaine côté Gare du Nord, un centre sportif et d’activité côté Parc Maximilien (ce dernier est un espace de rencontre pour différents types d’usagers).

Présence de fonctions différentes ou similaires qui se complètent l’une l’autre

 

Le projet comprend des logements, des fonctions de sport et de détente du côté du parc et de la Chaussée d’Anvers. Côté Gare du Nord, un nouveau grand espace vert public et couvert est prévu. L’hôtel et les nouveaux espaces productifs / de bureau constitueront une invitation à faire du Quartier Nord un paysage de travail plus diversifié. Le socle du bâtiment abrite des espaces commerciaux permettant d’offrir des services et équipements au quartier.

 

Multifonctionnalité au lieu de monofonctionnalité

 

Le projet est multifonctionnel dans son ensemble: hôtel, logements, sport, détente, bureaux s’y trouvent réunis.

 

Est-ce que ce projet peut constituer un tremplin au développement positif du quartier (ex. espace vert, animation du socle, valorisation du quartier, emploi…) ?

 

Il s’agit très clairement d’un projet-tremplin contribuant à  l’intégration d’une diversité de fonctions vitales à l’échelle du quartier.

 

Le socle existant renfermé sur lui-même est remplacé par un espace ouvert qui entre en relation avec son contexte et est accessible au public.

 

Est-que ce projet fait partie d’un masterplan, d’un projet de développement ou d’un contrat de quartier ?

 

Non.

 

Est-ce que le maillage vert-bleu est étendu (connexion de zones ou couloirs existants, développement de nouvelles zones) par le projet ? Comment ce projet renforce-t-il les réseaux existants ou pourquoi représente-t-il une étape dans la réalisation de la vision sur le développement d’espaces naturels ?

 

La façade verte côté ouest est une extension verticale du parc: un demi-terrain de foot d’espace vert supplémentaire qui a assurément un rôle en matière de qualité² de l’air dans les environs. La serre de 2000 m2 abrite 10% de la superficie verdurisée du site. 1000 m2 y sont prévus pour plantes et arbres. Au sein des espaces de bureaux, un projet spécifique de verdurisation est également mis en œuvre. 

Est-ce que le site est ouvert au public et peut-il être traversé par celui-ci ?

 

L’entièreté du rez-de-chaussée du projet abrite des fonctions s’adressant au quartier et à la ville.

 

La salle de sport (qui peut être convertie en salle événementielle ou salle de concert) peut être combinée avec la serre qui sert alors de lobby ou de zone de sortie. L’espace polyvalent et l’auditoire se combinent également avec la serre, la salle de concert et les équipements de l’hôtel. La capacité de la salle polyvalente peut être étendue et doublée. Les synergies entre les fonctions partagées du rez-de-chaussée seront un attrait pour ce lieu. Par moments, le site sera très ouvert et pénétrable. Lorsque les grandes portes de la serre sont ouvertes, l’espace public est prolongé à l’intérieur du volume du bâtiment. 

 

Est-ce que des infrastructures récréatives utilisables par les externes sont développées ?

Les équipements récréatifs comme la serre, la toiture-terrasse de taille généreuse, la salle de sport et la salle de concert seront sans aucun doute utilisés par le quartier. Le site deviendra accessible à toute heure du jour ou de la nuit.

 

Y a-t-il d’autres pistes / opportunités pour harmoniser le fonctionnement de différentes fonctions dans la zone (urbanisme, circulation, économie, société, environnement, agriculture, eau, loisirs, production d’énergie…) ?

 

Befimmo est la force motrice derrière l’organisation UP4NORTH. Cette asbl réunit tous les propriétaires du Quartier Nord et a pour objectif de développer un projet durable pour le quartier qui soit porté par les parties prenantes. Les participants sont convaincus de la possibilité de créer une réelle plus-value grâce à la cohérence à l’échelle du quartier entre les différents projets d’architecture.Les thèmes prioritaires de notre époque sont étudiés autant à l’échelle des bâtiments qu’à l’échelle du quartier.

Le projet satisfait aux sous-critères obligatoires 1 et 2. 

 

Les synergies positives et le renforcement des qualités spatiales du projet et du site sont très clairs. 7 des 8 qualités et synergies valorisables sont adressées dans la note.

 

Le résultat “excellent” peut être reporté dans le fichier de synthèse Site.

 

 

 

 

Récapitulatif du score du projet exemplaire


Liens et téléchargements

Le critère

MA 2

Éviter l’exploitation des terrains à haute valeur écologique et encourager l’utilisation de terres contaminées et du patrimoine.

 

Annexes

Aucune

Exigences :

Sous-critère 1. Valeur biologique

Sous-critère 2. Utilisation du sol

Sous-critère 3. Friche industrielle

Sous-critère 4. Utilisation de terres contaminées assainies

Sous-critère 5. Réutilisation de bâtiments classés

Merci à Befimmo (Zin in Noord) et VK Engineering

Projet : Kantoor 2023 (Zin in Noord)

 

Commanditaire : Zin in Noord, filiale de Befimmo

 

Bouw-team:

  • Architecture: Future WTC (consortium d’architectes 51N4E, Jaspers-Eyers et l’AUC)
  • Bureau d’études techniques, façade, PEB, GRO: VK Engineering
  • Stabilité: Greisch
  • Bureau d’études acoustique: De Fonseca
  • Bureau d’étude espaces verts: Plant- en Houtgoed
  • Conseils en circularité: Drees & Sommer, EPEA, Sustenuto (pour le compte de Open Minds), Rotor, Ship-it
  • Coordination BIM: D-Studio 
  • Coordination sécurité et bureau de contrôle: SECO
  • Bureau accessibilité: Inter
  • Gestion de projet: Advisers
  • Entreprise assainissement, démontage, démolition : De Meuter
  • Entreprise construction: TM Open Minds (consortium des entreprises Van Laere, CFE, BPC et VMA)
  • Entretien et maintenance: Engie Services

 

Procédure : Procédure concurrentielle avec négociation (location pendant 18 ans, DBFM)

 

Région : Région de Bruxelles-Capitale

 

Date demande de permis : 2019

Version de GRO : 2017


Preuves de la phase : 1e évaluation (deux moments d’évaluation sont prévus entre le BAFO (“best and final offer” i.e. meilleure offre finale) et la réception)


Typologie : Rénovation lourde et extension des tours WTC I et WTC II


Fonction Bureau, co-working, logement, commerces, espace public


Superficie totale : 110.000 m²


Contexte : Immeuble de grande hauteur en noyau urbain datant des années 1970


Résultat obtenu pour MA 2 : Mieux


Utilisation de GRO

Sous-critère 1: Valeur biologique

 

Le site se trouve dans une zone de valeur biologique moindre. 1 point est attribué.

Sous-critère 2: Utilisation du sol

 

Le site se trouve dans une zone de type infrastructure industrielle et commerciale. 1 point est attribué.

Extrait de la carte d’utilisation du sol

Sous-critère 3: Friche industrielle

 

Le site est construit depuis longtemps. Dans les années 1950, on y trouvait un mélange de logements et de bâtiments industriels. Dans les années 1970, le site a été redéveloppé avec la construction des tours WTC. Les deux tours ont été inaugurées en 1976.

 

Il ne s’agit pas d’une friche dans le sens d’une parcelle sous-exploitée ou anciennement affectée à l’industrie. On peut néanmoins considérer qu’il s’agit d’une revitalisation urbaine.

Situation sur site en 1953

Situation sur site en 1996

Sous-critère 4: Utilisation de terres contaminées assainies

 

Une attestation de sol a été introduite. La catégorisation implique qu’une étude de sol exploratoire doit être réalisée. Cette étude a démarré au moment de la remise d’offre.

 

Les résultats des essais des eaux souterraines révèlent que les normes de pollution et d’intervention ne sont pas dépassées.

 

Le site ne doit pas faire l’objet d’un assainissement. Aucun point obtenu pour ce critère.

Sous-critère 5: Réutilisation de bâtiments classés

Schéma éléments conservés et neufs

Toestand van de site in 1996

Les noyaux de circulation existants en béton et le parking souterrain sont conservés

Le projet satisfait à 4 des 5 sous-critères.

 

 

 

Récapitulatif du score du projet exemplaire


Liens et téléchargements

Le critère 

MA 3

La diversité du paysage et la proximité des commodités et équipements augmentent l’attrait d’une localisation.

 

Annexe

Aucune

Exigences :

Sous-critère 1. Qualité du paysage environnant

Sous-critère 2. Proximité de commodités

Merci à Befimmo (Zin in Noord) et VK Engineering

Projet : Kantoor 2023 (Zin in Noord)


Commanditaire : Zin in Noord, filiale de Befimmo


Bouw-team:

  • Architecture: Future WTC (consortium d’architectes 51N4E, Jaspers-Eyers et l’AUC)
  • Bureau d’études techniques, façade, PEB, GRO: VK Engineering
  • Stabilité: Greisch
  • Bureau d’études acoustique: De Fonseca
  • Bureau d’étude espaces verts: Plant- en Houtgoed
  • Conseils en circularité: Drees & Sommer, EPEA, Sustenuto (pour le compte de Open Minds), Rotor, Ship-it
  • Coordination BIM: D-Studio 
  • Coordination sécurité et bureau de contrôle: SECO
  • Bureau accessibilité: Inter
  • Gestion de projet: Advisers
  • Entreprise assainissement, démontage, démolition : De Meuter
  • Entreprise construction: TM Open Minds (consortium des entreprises Van Laere, CFE, BPC et VMA)
  • Entretien et maintenance: Engie Services


Procédure : Procédure concurrentielle avec négociation (location pendant 18 ans, DBFM)


Région : Région de Bruxelles-Capitale


Date demande de permis : 2019

Version de GRO : 2017

 

Preuves de la phase : 1e évaluation (deux moments d’évaluation sont prévus entre le BAFO (“best and final offer” i.e. meilleure offre finale) et la réception)

 

Typologie : Rénovation lourde et extension des tours WTC I et WTC II

 

Fonction Bureau, co-working, logement, commerces, espace public

 

Superficie totale : 110.000 m²

 

Contexte : Immeuble de grande hauteur en noyau urbain datant des années 1970

 

Résultat obtenu pour MA 3 : Mieux


Utilisation de GRO

La qualité du paysage environnant peut être démontrée à l’aide d’un plan d’ensemble et d’images satellites montrant la situation du projet dans son contexte. Les qualités (espaces verts, attractions, caractéristiques particulières…) sont de préférence indiquées sur les plans et images.

 

Dans une note, les différentes qualités du site (soutenues à l’aide d’images) seront davantage détaillées.

Diversité du territoire

 

  • Y a-t-il différentes fonctions et différentes typologies de bâtiments dans les environs proches ? ex. bureaux, logements, pme, parc, construction de faible hauteur, construction de grande hauteur…. 
  • Le contexte bâti environnant est-il monotone ou varié ?
  • Est-ce que les environs sont de nature plutôt variée et diverse ou plutôt monotone ?

Quelques exemples pour les différents niveaux

Dépôt Vilvorde

Photo © HFB

Source de la photo : www.vlaanderen.be

Bien

Zone PME peu diversifiée comprenant des bâtiments industriels de faible hauteur

WTC I et II, Bruxelles

Visiebeeld © 51N4E Jaspers-Eyers L’AUC

Source de la photo : befimo.be

Mieux

Mélange de typologies de bâtiment, allant de la faible hauteur jusqu’à des hauteurs importantes. A la frontière entre le Quartier Nord (bureaux), le Parc Maximilien, des logements et à proximité du canal. Néanmoins, le Quartier Nord est connu comme un quartier monofonctionnel de bureaux.

Bâtiment Herman Teirlinckgebouw, Bruxelles

Foto © HFB

 

Excellent

Grande diversité de typologies et de fonctions: port, T&T, pme, canal, parc, bâtiments de grande hauteur, bâtiments de faible hauteur, existant, nouveau

Caractère unique du territoire

 

Est-ce que le site et son environnement possèdent des caractéristiques spécifiques qui sont uniques ? ex. bâtiments historiques, nœuds/jonctions, attractions, intégration spécifique du site dans un contexte naturel ou construit, ensemble particulier, autres éléments remarquables…

Quelques exemples pour les différents niveaux

Dépôt Vilvorde

Foto © HFB
Source de la photo : www.vlaanderen.be

Bien

Zone pme avec faible rayonnement, beaucoup de parkings, constructions concentrées le long des routes…

WTC I et II, Bruxelles

Foto © google earth

 

Mieux

Le Quartier Nord est un quartier moderniste des années 1960-1970. Expérimentation progressiste de son époque, il est aujourd’hui problématique. Ses éléments structurants sont néanmoins marquants: les grands axes, la typologie de tours à socle…

Jardin botanique, Meise

 Visiebeeld © NU architectuuratelier

 

Excellent

ex. une attraction ou un site/environnement attractif et un contexte particulier comme par ex. le Jardin botanique de Meise.

Caractère vert

 

Le site se trouve-t-il dans un corridor riche en maillage vert (et bleu)? Ou plutôt dans un environnement urbain ou un contexte vert morcelé?

Quelques exemples pour les différents niveaux

VAC Gent (centre administratif à Gand)

 Visiebeeld © NU architectuuratelier

Bien

Pas de cadre verdurisé dans les environs de la gare de Gand

WTC I et II, Bruxelles

Foto © google earth

Foto © google earth

Mieux

Contexte urbain mais néanmoins présence d’espaces verts: Parc Maximilien, aménagement de l’Avenue Roi Albert II, plantations dans et à proximité du bâtiment

Auberge Wadi Hoge Rielen

Foto © Frederik Buyckx

Excellent

Hébergements touristiques en pleine nature

Vue

 

Est-ce que les vues depuis le site sont dégagées et ouvertes, stratifiées et variées ou plutôt limitées et monotones ?

Quelques exemples pour les différents niveaux

Photos prises depuis le bâtiment Herman Teirlinck

Bien

Vue limitée (faible profondeur) et/ou vue monotone

Mieux

Vue sur patio, faible profondeur mais plusieurs couches, variation et mouvement / animation.

Excellent

Vues dégagées et présence de différentes couches: paysage naturels et artificiels, le ciel, le sol et la météo peuvent être observées, vues larges et au loin

Remarque: les vues diffèrent souvent d’un étage à l’autre, selon l’orientation, l’aile du bâtiment… Faites une estimation du niveau de performance le plus représentatif. Essayez d’évaluer le projet globalement. Si seulement trois étages d’une tour ne sont dotées d’une vue vers l’extérieur de grande qualité et que 70% des espaces disposent d’une vue correspondant au niveau de performance “mieux”, le niveau global qui en résulte est “mieux”.

 

Dans la phase d’offre ou la phase de conception, l’évaluation ne peut se faire que sur base des plans d’implantation, des plans des étages, des coupes et de photos de l’environnement du site. Pour cette raison, nous joignons ici des photos d’un projet achevé.

Structures

 

Est-ce que le site s’insère dans des structures et des constructions historiques? Est-ce que l’environnement direct a un caractère authentique ou y trouve-t-on une architecture remarquable ?

Quelques exemples pour les différents niveaux

Dépôt Vilvorde

Foto © HFB

 

 

Bien

Zone pme peu remarquable ou intéressante, bâtiments industriels de faible hauteur.

 

Autres exemples:

Constructions concentrées le long des voiries, peu de cohérence (différents styles, différentes hauteurs, matériaux variables…)

WTC I et II, Bruxelles

Photo © Google Earth

 

 

Mieux

Le Quartier Nord s’est développé dans les années 1960 et 1970 dans le cadre du “Plan Manhattan”. Expérimentation progressiste de son époque, il est aujourd’hui problématique. Les structures qu’on y trouve sont néanmoins marquantes: la typologie de tours à socle crée une double skyline.

Centre de formation Destelheide, Dworp

Foto © Marjolijn Van Damme

Source de la photo : beeldbank.onroerenderfgoed.be

Excellent

Destelheide est un ensemble de bâtiments brutalistes en verre, béton lissé et bois aux toitures plates et situés dans un domaine naturel étendu. Le complexe fait partie du patrimoine classé et a été conçu entre 1964 et 1971 par Paul Felix.

 

Autres exemples:

Sites patrimoniaux, châteaux, forteresses, attractions touristiques, environnement à haute valeur patrimoniale, environnement naturel de grande valeur, redéveloppement d’anciens sites industriels…

La proximité des installations peut facilement être démontrée par un plan d’ensemble montrant les environs du site. Un rayon d’environ 1000 m autour du projet est recommandé.


Il peut être utilisé pour indiquer les différentes installations et les distances de marche associées. Des couleurs différentes augmentent la lisibilité du plan.

L’évaluation de chaque critère de qualité se fait selon 3 niveaux: bien (1 point) – mieux (2 points) – excellent (3 points). Le niveau de performance pour chaque sous-critère est déterminé sur base du score moyen obtenu pour ce sous-critère. Ce calcul est fait automatiquement par le fichier de synthèse.

 

Pour les aspects compris dans le sous-critère 1, une estimation doit être faite: elle résultera en bien, mieux ou excellent.

Pour les aspects compris dans le sous-critère 2, le niveau de performance peut être déterminé sur base des distances à parcourir à pied.

 

 

 

Récapitulatif du score du projet exemplaire


Liens et téléchargements

MIL: Construire dans un environnement sain et sûr, en tenant compte du risque d’inondation, de la pollution de l’air et des nuisances sonores

Le critère

MIL 1

Éviter de construire dans une zone sensible aux inondations.

 

Annexe

Aucune

Exigences :

Critère 1. Risque d’inondation

Merci à Befimmo (Zin in Noord) et VK Engineering

Projet : Kantoor 2023 (Zin in Noord)

 

Commanditaire : Zin in Noord, filiale de Befimmo

 

Bouw-team:

  • Architecture: Future WTC (consortium d’architectes 51N4E, Jaspers-Eyers et l’AUC)
  • Bureau d’études techniques, façade, PEB, GRO: VK Engineering
  • Stabilité: Greisch
  • Bureau d’études acoustique: De Fonseca
  • Bureau d’étude espaces verts: Plant- en Houtgoed
  • Conseils en circularité: Drees & Sommer, EPEA, Sustenuto (pour le compte de Open Minds), Rotor, Ship-it
  • Coordination BIM: D-Studio 
  • Coordination sécurité et bureau de contrôle: SECO
  • Bureau accessibilité: Inter
  • Gestion de projet: Advisers
  • Entreprise assainissement, démontage, démolition : De Meuter
  • Entreprise construction: TM Open Minds (consortium des entreprises Van Laere, CFE, BPC et VMA)
  • Entretien et maintenance: Engie Services

 

Procédure : Procédure concurrentielle avec négociation (location pendant 18 ans, DBFM)

 

Région : Région de Bruxelles-Capitale

 

Date demande de permis : 2019

Version de GRO : 2017

 

Preuves de la phase : 1e évaluation (deux moments d’évaluation sont prévus entre le BAFO (“best and final offer” i.e. meilleure offre finale) et la réception)

 

Typologie : Rénovation lourde et extension des tours WTC I et WTC II

 

Fonction Bureau, co-working, logement, commerces, espace public

 

Superficie totale : 110.000 m²

 

Contexte : Immeuble de grande hauteur en noyau urbain datant des années 1970

 

Résultat obtenu pour MIL 1 : Excellent


Utilisation de GRO

Le site est situé dans une zone de ‘faible probabilité’ d’inondation selon la carte de la Région de Bruxelles-Capitale.

 

Carte d’aléas d’inondation (2019)

L’évaluation est faite à l’aide de la carte des risques d’inondation pour les sites situés en Région de Bruxelles-Capitale.

 

Le site se situe dans une zone de ‘faible probabilité’ d’inondation, ce qui correspond au niveau de performance “excellent”.



 

Récapitulatif du score du projet exemplaire


Liens et téléchargements

Le critère

MIL 2

La pollution de l’air a un impact négatif sur la santé, en particulier celle des groupes vulnérables comme les jeunes.

 

Annexe

Aucune

Exigences :

Critère 1. Dioxyde d’azote NO₂

Merci à Befimmo (Zin in Noord) et VK Engineering

Projet : Kantoor 2023 (Zin in Noord)

 

Commanditaire : Zin in Noord, filiale de Befimmo


Bouw-team:

  • Architecture: Future WTC (consortium d’architectes 51N4E, Jaspers-Eyers et l’AUC)
  • Bureau d’études techniques, façade, PEB, GRO: VK Engineering
  • Stabilité: Greisch
  • Bureau d’études acoustique: De Fonseca
  • Bureau d’étude espaces verts: Plant- en Houtgoed
  • Conseils en circularité: Drees & Sommer, EPEA, Sustenuto (pour le compte de Open Minds), Rotor, Ship-it
  • Coordination BIM: D-Studio 
  • Coordination sécurité et bureau de contrôle: SECO
  • Bureau accessibilité: Inter
  • Gestion de projet: Advisers
  • Entreprise assainissement, démontage, démolition : De Meuter
  • Entreprise construction: TM Open Minds (consortium des entreprises Van Laere, CFE, BPC et VMA)
  • Entretien et maintenance: Engie Services

 

Procédure : Procédure concurrentielle avec négociation (location pendant 18 ans, DBFM)


Région : Région de Bruxelles-Capitale


Date demande de permis : 2019

Version de GRO : 2017

 

Preuves de la phase : 1e évaluation (deux moments d’évaluation sont prévus entre le BAFO (“best and final offer” i.e. meilleure offre finale) et la réception)

 

Typologie : Rénovation lourde et extension des tours WTC I et WTC II

 

Fonction Bureau, co-working, logement, commerces, espace public

 

Superficie totale : 110.000 m²

 

Contexte : Immeuble de grande hauteur en noyau urbain datant des années 1970

 

Résultat obtenu pour MIL 2 : Bien


Utilisation de GRO

Les mesures ne peuvent pas dater de plus de 3 ans.

 

Ci-dessous la carte disponible la plus récente, datant de 2016. Le site est indiqué sur l’extrait: on voit qu’il se situe à la frontière entre l’orange clair et l’orange foncé. Pour le site, la valeur moyenne de  concentration retenue est de 35 μg/m³ NO₂.

Extrait de la carte NO pour l’année 2016

La concentration de NO₂ du site est inférieure à 40 μg/m³ NO₂, ce qui correspond au niveau de performance “bien”.

 

 

 

Récapitulatif du score du projet exemplaire


Liens et téléchargements

Le critère

MIL 3

Les nuisances sonores constituent l’une des principales formes de nuisance.

 

Annexe

Aucune

Exigences :

Critère 1. Niveau sonore LAeq

Merci à Befimmo (Zin in Noord) et VK Engineering

Projet : Kantoor 2023 (Zin in Noord)


Commanditaire : Zin in Noord, filiale de Befimmo


Bouw-team:

  • Architecture: Future WTC (consortium d’architectes 51N4E, Jaspers-Eyers et l’AUC)
  • Bureau d’études techniques, façade, PEB, GRO: VK Engineering
  • Stabilité: Greisch
  • Bureau d’études acoustique: De Fonseca
  • Bureau d’étude espaces verts: Plant- en Houtgoed
  • Conseils en circularité: Drees & Sommer, EPEA, Sustenuto (pour le compte de Open Minds), Rotor, Ship-it
  • Coordination BIM: D-Studio 
  • Coordination sécurité et bureau de contrôle: SECO
  • Bureau accessibilité: Inter
  • Gestion de projet: Advisers
  • Entreprise assainissement, démontage, démolition : De Meuter
  • Entreprise construction: TM Open Minds (consortium des entreprises Van Laere, CFE, BPC et VMA)
  • Entretien et maintenance: Engie Services


Procédure : Procédure concurrentielle avec négociation (location pendant 18 ans, DBFM)


Région : Région de Bruxelles-Capitale


Date demande de permis : 2019

Version de GRO : 2017

 

Preuves de la phase : 1e évaluation (deux moments d’évaluation sont prévus entre le BAFO (“best and final offer” i.e. meilleure offre finale) et la réception)

 

Typologie : Rénovation lourde et extension des tours WTC I et WTC II

 

Fonction Bureau, co-working, logement, commerces, espace public

 

Superficie totale : 110.000 m²

 

Contexte : Immeuble de grande hauteur en noyau urbain datant des années 1970

 

Résultat obtenu pour MIL 3 : Mieux


Utilisation de GRO

Niveau sonore LAeq

 

Un rapport de mesure a été rédigé. La conclusion de ce rapport est que le niveau de bruit moyen pondéré sur le site est de 64 dB(A).

 

 

Le niveau sonore a été mesuré pour les 4 façades existantes des tours. Pour chaque point de mesure, la période, l’appareil utilisé et les résultats sont répertoriés.

 

 

Extrait du rapport: Exemples de la description et des résultats pour l’une des points de mesure

De l’autre côté de la Rue Willem De Mol, un chantier est en cours. Des essais ont été effectués, tout en sachant que le niveau de bruit serait moindre s’il n’y avait pas ce chantier.

Foto © HFB

Les photos ci-dessous (photo aérienne issue de Bing Maps) montrent la localisation du point de mesure. Celui-ci a été positionné sur le toit du socle (niveau +3), à ± 4m de la façade.

Foto © google earth

Les mesures ont été effectuées du 17 au 20 avril 2018, à l’aide d’un sonomètre intégrateur de type Larson Davis Spark706 doté d’une classe de précision 2. L’appareil a été étalonné à l’aide d’un calibrateur acoustique de type Larson Davis Cal200 et conformément aux instructions provenant du fabricant.

 

Le niveau de pression sonore représentatif LAeq, 30min  était de 65 dB(A) pendant les heures ouvrables. Il peut donc être supposé que le niveau de bruit y est égal ou inférieur à 65 dB(A) hors période de chantier.

Les façades du nouveau volume construit sont en retrait par rapport aux façades existantes des tours.  Grâce aux protections supplémentaires, le niveau de bruit à hauteur des façades sera substantiellement inférieur aux valeurs précitées. Le tableau ci-dessous et l’image illustrative montrent les niveaux de bruit attendus à hauteur des nouvelles façades.

Pour déterminer le niveau de bruit moyen sur le site, une moyenne (algorithmique) pondérée des niveaux de bruit est calculée en prenant en compte la longueur de la façade exposée concernée. Sur base de cette moyenne algorithmique, les façades les plus exposées au bruit pèsent plus dans la valeur moyenne calculée.

 

Le niveau de bruit moyen pondéré sur le site est de 64 dB(A).

Le niveau de bruit sur le site est inférieur à 65 dB, ce qui correspond au niveau de performance “mieux”.

 

 

 

Récapitulatif du score du projet exemplaire


Liens et téléchargements

Critères Bâtiment

CLIMATE RESPONSIVE DESIGN:

Intégrer au contexte, s’adapter et anticiper.

“Those who look for the laws of nature as a support of their new works collaborate with the creator.” – Antoni Gaudi

 

Le critère

Climate Responsive Design

« Those who look for the laws of nature as a support of their new works collaborate with the creator. »

Antoni Gaudí

 

Annexe

Le poster

Les principes du Climate responsive design :

 

1. Keep-it-warm

2. Keep-cool

3. Turn-off-the-light

Merci à NU architectuuratelier en collaboration avec Archipelago, Mouton, Boydens, Atelier Arne Deruyter

Projet : Jardin botanique de Meise

 

Commanditaire : Agence de gestion des infrastructures du gouvernement flamand

 

Équipe de conception : NU architectuuratelier en collaboration avec Ar-te, Boydens, Mouton, Atelier Arne Deruyter

 

Exécution : Van Poppel Bouwbedrijf

 

Procédure : Procédure classique

 

Région : Région flamande

Version de GRO : 2019

 

Phase de projet : Concours

 

Typologie: Renovatie en uitbreiding van architectonisch en historisch waardevolle gebouwen (~1850)

 

Fonction: Accueil avec magasin de jardinage, point d’information touristique, bureau et sanitaires ouverts au public
Ferme traditionnelle ‘De Vlaamse Hoeve’: chambres d’hôte, salle polyvalente, conciergerie

 

Description : Nouvelle construction d’un bâtiment d’accueil
Rénovation lourde de la ferme traditionnelle « De Vlaamse Hoeve »


Utilisation de GRO

Un poster est ajouté à GRO pour le critère Climate Responsive Design.

 

L’adjudicataire y développe son approche. Ceci peut être fait à l’aide d’esquisses, références, illustrations ou textes.

 

Si l’approche est développée à l’aide d’images uniquement, il est recommandé de démontrer comment les principes mis en œuvre mettent à profit les potentialités énergétiques locales, et comment ils contribuent à un meilleur confort et une plus faible consommation énergétique.

Pour plus d’informations sur les principes, solutions et exemples concernant le climate responsive design, voir le site : https://www.climateresponsivedesign.nl/tool/introduction/


Complétez le poster pour les mesures prises pour Keep-cool, Keep-it-warm et Turn-off-the-light.


Comment ? A l’aide d’esquisses, de textes, de photos… – ce qui compte c’est que ce soit clair !

Le poster de l’exemple de projet

Exemple d’un autre type d’explication pour l’aspect climate responsive design :

Jardin botanique de Meise – la Métairie

 

Extrait de la note de l’équipe de conception en phase concours :

 

Climate responsive design

Les recherches et notre expérience montrent que 40 à 50% de la consommation énergétique du bâtiment dépend directement de sa conception architecturale. Le même constat est fait pour le confort des utilisateurs.

 

L’architecte doit donc prendre ses responsabilités et intégrer dès le début de la conception du projet la consommation énergétique et le confort des utilisateurs. Ces investissements sont les plus rentables du point de vue de la réduction de la consommation énergétique.

Il est logique et crucial que les performances énergétiques et techniques (en matière de confort) soient étudiées et au besoin adaptées avant l’achèvement de la phase de conception.

les techniques sont intégrées au plafond et dans un caniveau souterrain

plan de distribution des techniques

Keep-it-warm

Diverses orientations de façades et influence de l’ensoleillement

Les études démontrent que la compacité d’un bâtiment est un facteur de consommation d’énergie moins important qu’on ne le pense généralement. Par ailleurs, l’équilibre entre les parties opaques et transparentes de l’enveloppe et la hauteur et la profondeur des espaces (déterminants pour la distribution de lumière naturelle à l’intérieur du volume bâti) ont un impact bien plus significatif.

La proportion de surfaces vitrées et la position des auvents doivent donc être gérées avec précision et selon l’orientation et la fonction des espaces concernés.

La localisation des fonctions (restaurant, cuisines, espaces sanitaires, espaces de rangement…) au sein des bâtiments (neufs et existants) a été étudiée et adaptée aux différentes orientations, à l’ensoleillement et aux besoins en lumière naturelle tout en tenant compte du confort et du bien-être de l’utilisateur.

 

Ainsi, les fonctions nécessitant moins d’apports en lumière naturelle (ex. cuisine) sont dotées de surfaces de vitrage limitées côté sud (pas d’auvent). Les zones de repas sont pourvues de plus grandes surfaces vitrées et offrent, outre l’apport lumineux, également une vue généreuse vers l’extérieur.

Au-dessus des grandes ouvertures côté sud et sud-ouest, d’importants débordements de toiture (servant également de toiture-terrasse) sont prévus: ils servent de protection solaire fixe en été tout en permettant les gains solaires en hiver et contribuent donc au confort thermique.

 

Les toitures débordantes et les dimensions des ouvertures de façade ont été étudiées en ce sens.

Keep-cool

Les divisions des fenêtres ont été faites en fonction des exigences du nouveau programme et de la vue vers l’extérieur. La forme de la toiture(-terrasse) découle quant à elle de l’orientation et de son rôle de protection solaire fixe. Au sud, la toiture débordante a été maximisée. A l’est et à l’ouest, où les auvents ne protègent pas entièrement les surfaces vitrées du soleil, il peut être envisagé de prévoir des protections solaires dynamiques automatisées (après étude). La façade sud, la plus critique, a déjà fait l’objet d’une simulation (voir Keep it warm).

Les gains de chaleur internes sont limités par la mise en œuvre d’un système d’éclairage économe en énergie et d’appareils de faible puissance. Les débits de ventilation élevés de la cuisine permettent d’évacuer une quantité importante de chaleur par la ventilation.

Turn-off-the-light

A l’aide de simulations d’apport lumineux, les ouvertures de façade sont optimisées en fonction de l’accès à la lumière naturelle et de la limitation de l’ensoleillement direct. Pour ce faire, les simulations ont pris en compte les données climatiques sur base horaire pour l’ensoleillement et l’apport lumineux: en découlent des résultats représentatifs pour une année-type complète. Grâce à l’informatique en nuage, ces simulations peuvent être effectuées rapidement et de façon répétée, permettant une optimisation du projet.


Pour le vitrage, il a été opté pour une transmission lumineuse de plus de 70% et un Indice de Rendu des Couleurs (CRI Ra) supérieur à 95%, afin de garantir une bonne et haute pénétration de la lumière du jour. Dans ce contexte, les vitrages solaires sont à éviter: ils sont compensés par la mise en place d’auvents aux endroits stratégiques. Les fenêtres sont hautes, augmentant encore l’apport de lumière.


La profondeur des espaces a été limitée afin d’atteindre un accès maximal à la lumière naturelle.

Moyenne annuelle d’heures d’ensoleillement sur la place en l’absence d’arbres

Moyenne annuelle d’heures d’ensoleillement sur la place en présence d’arbres conformément au projet du concours


Liens et téléchargements

> FAQ 

> Téléchargez le poster

BIN: Accorder de l’attention à un climat intérieur sain et agréable en évitant la pollution de l’air intérieur et en augmentant le confort thermique, visuel et acoustique.

Le critère

BIN 1

Attirer l’attention sur une bonne acoustique pour améliorer le confort de l’utilisateur

 

Annexes

Matrice d’application exigences climat d’intérieur, Tableau des exigences

 

Points bonus disponibles :

Non

Exigences :

Sous-critère 1. Isolation aux bruits aériens entre locaux

Sous-critère 2. Isolation aux bruits d’impact entre locaux

Sous-critère 3. Isolation acoustique de la façade

Sous-critère 4. Bruit des équipements

Sous-critère 5. Acoustique de la pièce (temps de réverbération)

Sous-critère 6. Rayonnement sonore vers l’environnement (légalement obligatoire)

Sous-critère 7. Bruit extérieur dans les environs immédiats du bâtiment

Merci à TV LOW & VK Engineering

Projet: Place des Martyrs 7

 

Commanditaire : Agence de gestion des infrastructures du gouvernement flamand

 

Équipe de conception : TTV LOW architecten & VK Engineering

 

Exécution : encore à déterminer

 

Procédure : Procédure classique

 

Région : Région de Bruxelles-Capitale

Version de GRO : 2017


Preuves de la phase : Adjudication


Superficie totale : 7200 m² (enkel Martelaarsplein 7)


Fonction : Bureau, logement


Description : Rénovation d’un bâtiment classé vers des espaces de bureau et des logements


Résultat pour BIN 1 : Bien


Utilisation de GRO

Habituellement, la matrice est fournie par le commanditaire. Si tel n’est pas le cas, l’équipe de conception complètera la matrice en concertation avec le commanditaire.

 

Extrait de la matrice pour le projet exemplaire

Cette note doit détailler la démarche déployée en vue d’atteindre le niveau d’ambition visé, ainsi que son intégration et son impact sur le projet.

Consultez également les exigences en vigueur en matière d’acoustique dans la région où se situe le projet: elles peuvent différer pour les sous-critères 6 et 7 (relatifs à l’environnement physique du bâtiment).

schetsdoorsnede

© Martelaarsplein – Low architecten

Ce projet atteint le niveau “bien” pour le critère BIN 1, avec les résultats suivants pour les différents sous-critères :

Sous-critère 1: Isolation aux bruits aériens entre locauxconfort normal
Sous-critère 2: Isolation aux bruits d’impact entre locauxconfort élevé
Sous-critère 3: Isolation bruit de façadeconfort élevé
Sous-critère 4: Bruits d’installationconfort normal
Sous-critère 5: Acoustique de la pièce (temps de réverbération) confort normalconfort normal
Sous-critère 6: Rayonnement acoustique vers l’environnement (obligation légale, n’influe pas sur l’évaluation)confort normal
Sous-critère 7: Bruit extérieur dans les environs directs du bâtimentconfort normal

Pour l’isolation aux bruits aériens et aux bruits d’impact, les tableaux de classification définissent la production sonore dans le local d’émission et la sensibilité au bruit dans le local de réception.

 

Les exigences pour un confort normal sont déterminées à l’aide de tableaux croisés.

 

Pendant la phase de conception, les exigences définies ont été intégrées aux plans, passées en revue et validées en concertation. L’étude acoustique a été traduite vers le cahier des charges acoustique.

Pour certains espaces, un niveau de confort élevé est imposé par le cahier des charges :

 

  • Confort élevé pour l’isolation aux bruits aériens des espaces aux occupations sensibles (confidentialité) comme par ex. les bureaux du Ministre
  • Confort élevé en acoustique spatiale pour les salles représentatives et/ou de grande taille, comme par exemple la salle du gouvernement

Sous-critères 1 et 2. isolation aux bruits aériens et isolation aux bruits de contact

 

Les éléments suivants ont été intégrés au cahier des charges portant sur l’acoustique :

 

  • Une vue d’ensemble des exigences portant sur l’acoustique entre les locaux d’émission et les locaux de réception, et ce par type d’espace (bureau, circulation, cuisine, sanitaire…). Ces vues d’ensemble sont comparables au tableau des exigences repris dans GRO.

Tabel 1: Prestatie-eisen voor lichtgeluidsisolatie

  • Des plans d’ensemble intégrant les types d’espaces (bureau, circulation, cuisine, sanitaire…) à l’aide de codes couleur.

Extrait d’un plan d’ensemble montrant à l’aide de codes couleur les types d’espaces (bureau, circulation, cuisine, sanitaire…)

  • Plans d’ensemble comprenant les spécifications acoustiques des parois et des portes. Ces plans mentionnent également le temps de réverbération par local et les limites en matière de bruit provenant des équipements

 

À l’aide d’une légende, les valeurs Rw+C sont définies pour chaque élément de séparation. Dans le cahier des charges, les spécifications techniques visant à attendre ces valeurs sont davantage détaillées.

Extrait d’un plan d’ensemble comprenant les spécifications acoustiques des parois et portes.

Sous-critère 3. Isolation acoustique de la façade

 

L’exposition des façades au bruit a fait l’objet de relevés pendant la phase de conception et a été intégrée au cahier des charges. Les exigences en vigueur en matière d’isolation des façades contre le bruit sont listées par espace.

 

Les exigences portant sur les menuiseries extérieures ont été intégrées aux plans, accompagnées d’une légende. Les dispositifs à prévoir sont davantage détaillés dans le cahier des charges.

Façade latérale Rue d’Argent

Sous-critère 4. Bruit des équipements

 

Les exigences pour le bruit émis par les installations sont listées par local dans un tableau récapitulatif et indiquées sur plan.

Les dispositifs nécessaires sont détaillés dans le cahier des charges.

Sous-critère 5. Acoustique de la pièce (temps de réverbération)

 

Les exigences en matière d’acoustique spatiale ont été concertées avec le commanditaire pendant la phase de conception du projet.

 

Elles ont ensuite été répercutées au niveau du choix des finitions (ex. faux-plafond, enduit à projeter), du choix des matériaux (ex. coefficient d’absorption, densité d’un matériau…) et des techniques de pose (ex. distance minimale, chevauchements…).

Sous-critère 6. Rayonnement sonore vers l’environnement (légalement obligatoire)

 

En Région de Bruxelles-Capitale, l’arrêté du 21 novembre 2002 fixe les niveaux sonores maximum qui ne doivent pas être dépassés par toute source sonore audible (installation ou activité bruyante) dans le voisinage de cette source.

 

Les exigences en vigueur ont été appliquées aux installations et grilles en contact avec l’environnement extérieur. Ainsi, par exemple, des barrières acoustiques sont mises en place autour des pompes à chaleur et des systèmes de refroidissement.

Gebied 4 = sterk gemengd/vangewestelijk belang

Les tranches horaires journalières sont détaillées dans le tableau ci-dessous :

Sous-critère 7. Bruit extérieur dans les environs immédiats du bâtiment

 

Les exigences ont été listées. Le bruit émis vers l’environnement extérieur et provenant des installations du bâtiment satisfait aux exigences s’appliquant aux terrasses du bâtiment.

La charge de preuve à cette phase du projet équivaut au dossier d’adjudication.

 

Outre les exigences acoustiques et leur traduction vers un type de composition ou l’utilisation d’un matériau spécifique, le cahier des charges reprend également des précisions quant à la mise en œuvre et au contrôle lors de la réception des travaux.

Extrait du cahier des charges

Les conduits croisant la chape flottante (ex. sanitaires, chauffage) doivent être enveloppés d’une isolation aux bruits de contact (mousse PE ou PU – ref. type Contactfoam, Insulit Bi +5, autocollant insulco Stickelfoam). Illustr. 1

 

L’isolation périphérique remonte d’au moins 20 mm au-dessus du niveau de sol fini et n’est recoupée qu’après le jointoiement des sols. Illustr. 2

Illustr. 1

Illustr. 2

Contrôle lors de la réception


Les tests acoustiques à effectuer lors de la réception provisoire, l’identification de l’acteur qui en est chargé et les normes applicables aux tests sont définis.


Les tests de contrôle se font à l’aide de plusieurs essais par type d’espace et sont effectués par un bureau d’étude en acoustique disposant d’un certain niveau d’expérience. Si les exigences ne sont pas rencontrées, des travaux d’amélioration doivent être mis en œuvre jusqu’à satisfaction des exigences.

Reportez les niveaux de performance dans le fichier de synthèse.

 

 

 

Récapitulatif du score du projet exemplaire

Le critère

BIN 2

Favoriser le confort et le bien-être quelle que soit la saison. 

 

Annexe

matrice d’application exigences climat intérieur

 

Points bonus disponibles :

Non

Exigences:

Sous-critère 1. Confort hivernal

Sous-critère 2. Confort estival

Sous-critère 3. Confort thermique local

Sous-critère 4. Humidité relative de l’air

Merci à NU architectuuratelier en collaboration avec Archipelago, Mouton, Boydens, Atelier Arne Deruyter

Projet : Jardin botanique de Meise, ferme traditionnelle ‘Vlaamse Hoeve’

 

Commanditaire : Jardin botanique de Meise

 

Équipe de conception : NU architectuuratelier en collaboration avec Ar-te, Boydens, Mouton, Atelier Arne Deruyter

 

Exécution : Van Poppel Bouwbedrijf

 

Procédure : Procédure classique

 

Région : Région flamande

Version de GRO : 2019

 

Preuves de la phase : Avant-projet

 

Superficie totale :

Bâtiment d’accueil : 720 m²
Ferme traditionnelle ‘Vlaamse Hoeve’: 470 m²

 

Fonction : Accueil avec magasin de jardinage, point d’information touristique, bureau et sanitaires ouverts au public
Ferme traditionnelle ‘Vlaamse Hoeve’: chambres d’hôte, salle polyvalente, conciergerie

 

Description : Nouvelle construction d’un bâtiment d’accueil
Rénovation lourde de la ferme traditionnelle ‘Vlaamse Hoeve’

 

Résultat obtenu pour BIN 2 : Mieux


Utilisation de GRO

Habituellement, la matrice est fournie par le commanditaire. Si tel n’est pas le cas, l’équipe de conception complètera la matrice en concertation avec le commanditaire.


Ci-dessous, un exemple de matrice complétée ( (ne venant pas de ce projet, celui-ci étant de trop faible ampleur que pour nécessiter l’élaboration d’une telle matrice)

Les exigences en matière de confort sont valables pour tous les locaux de séjour occupés pendant plus de 30 minutes.

 

Toute dérogation par rapport à ce principe est à mentionner et à détailler en lien avec le projet.

 

  • Sous-critère 1. Confort hivernal
  • Sous-critère 2. Confort estival
  • Sous-critère 3. Confort thermique local
  • Sous-critère 4. Humidité relative de l’air
  •  

 

Sous-critères 1 et 2 : Confort hivernal et confort estival

 

Pour le confort hivernal, la classe de confort B est visée, i.e. +/- 2°C de marge par rapport à la température opérative et selon le degré d’occupation. Pour le confort estival, la classe de confort B doit être atteinte.

 

 

Paramètres de conception chauffage/refroidissement:
Méthode de calcul: déperditions de chaleur selon EN 12831 – Systèmes de chauffage dans les bâtiments; refroidissement selon VDI 2078

Température de consigne pour chauffage à température extérieure de -8°C:

  • Couloirs et rangements 16°C
  • Sanitaires 16°C
  • Magasin, point info 18-20°C
  • Vente de tickets/kiosques 20°C
  • Bureau, espaces de réunion, espaces de travail 21°C
  • Local des gardiens, chambres d’hôte, espaces des guides 21°C

Température de consigne pour refroidissement passif à température extérieure de 32°C:

  • Couloirs et rangements 28°C
  • Sanitaires 28°C
  • Magasin, point info 26°C
  • Vente de tickets/kiosques 26°C
  • Bureau, espaces de réunion, espaces de travail 26°C
  • Local des gardiens, chambres d’hôte, espaces des guides 26°C

Concept chauffage et refroidissement

Le nouveau bâtiment d’accueil à l’entrée (Nieuwelaan) et la ferme traditionnelle ‘De Vlaamse Hoeve’ sont raccordés à un système géothermique ATES (Aquifer Thermal Energy Storage). Ces deux bâtiments sont chauffés et refroidis à l’aide d’une pompe à chaleur eau-eau (= énergie renouvelable).

Le choix s’est porté sur: 

 

un dispositif de chauffage et de refroidissement par le sol dans

  • le bâtiment d’accueil sis Nieuwelaan
  • la salle polyvalente de la ferme traditionnelle ‘De Vlaamse Hoeve’
  • la conciergerie et les chambres d’hôte au rez-de-chaussée de la ferme traditionnelle ‘De Vlaamse Hoeve’

 

un dispositif de chauffage par le sol dans

  • le bâtiment d’accueil Meise

 

des radiateurs dans

  • la conciergerie et les chambres d’hôte au 1er étage de la ferme traditionnelle ‘De Vlaamse Hoeve’ (espaces de nuit)

 

des dispositifs de régulation supplémentaires (ventilo-convecteurs) dans

  • les petits espaces de bureau du bâtiment d’accueil Meise

Extrait du plan d’ensemble du rez-de-chaussée

Extrait du plan d’ensemble du 1er étage

Dépassements de température

Afin de favoriser une utilisation rationnelle de l’énergie et pour éviter des investissements disproportionnés, il n’est pas réaliste de vouloir en tout temps respecter la température de confort idéale, comme par exemple en cas de conditions extrêmes de climat extérieur. Il est donc raisonnable d’accepter une dérogation (limitée dans le temps et en ampleur) par rapport à la température de confort.

 

En principe ces dérogations concernent autant des températures trop élevées que trop basses, mais l’attention se portera surtout aux températures élevées estivales.

La valeur de référence pour le nombre maximal d’heures de dépassement sur base annuelle a été fixée à 100 heures d’occupation pour un dépassement de la température intérieure de 26°C et à 0 heures d’occupation pour un dépassement de la température intérieure de 28°C. Dans ce projet, les températures de consigne basses sont toujours à respecter.

Évolution de la température

Surchauffe

Une combinaison d’écrans extérieurs et de verre de contrôle solaire est utilisée pour contrôler les gains solaires.

L’équilibre entre les vitrages à contrôle solaire et les écrans extérieurs est déterminé de manière à ce que, pendant la période hivernale, les gains de chaleur soient maximaux grâce à la lumière du jour entrante, mais aussi que, pendant la période estivale, nous puissions éviter la surchauffe et maximiser la pénétration de la lumière du jour.

Sous-critère 3 : Confort thermique local :

Vu le niveau de performance thermique visé pour l’enveloppe du bâtiment, aucun inconfort thermique local n’est attendu. Tous les éléments de l’enveloppe sont fortement isolés, et de grandes différences de température entre le haut et le bas du corps des occupants ne sont pas prévues.

 

Dans une phase ultérieure du projet, ceci sera attesté à l’aide de simulations thermiques dynamiques.

Température de l’air (C°)
20
22
24
26
Vitesse de l’air dans la zone d’occupation (m/s)
0,13
0,15
0,18
0,23

 

Les valeurs susmentionnées pour les vitesses de l’air maximales en fonction de la température seront utilisées comme consigne dans la conception du projet. 

Une attention particulière sera portée au comptoir du magasin.

Les plaintes portant sur les courants d’air proviennent d’une vitesse de l’air localement trop élevée à une température de l’air donnée.

 

Le degré de gêne causé par les courants d’air dépend de la vitesse moyenne de l’air, de la température de l’air et des fluctuations de la vitesse de l’air. Un courant d’air est plus rapidement ressenti comme un inconfort dans un espace froid que dans une ambiance de chaleur.

Graphique classe de confort

Graphique consommation énergétique

Sous-critère 4: Humidité relative de l’air :


Aucune humidification active de l’air n’est prévue. La combinaison de la récupération d’humidité par l’échangeur de chaleur du groupe à air (dans les bureaux et l’accueil Nieuwelaan) avec la possibilité d’ouvrir les fenêtres et la présence de plantes permet d’assurer une très bonne humidité relative de l’air dans les espaces intérieurs.


Grâce à cette combinaison, la destruction d’énergie (refroidir l’air puis le réchauffer) peut être évitée.

A la phase d’avant-projet, une simulation dynamique n’est pas encore requise.


Attention! Il est fortement conseillé d’aligner le projet et les exigences de confort et d’entamer les études et simulations le plus tôt possible afin de tirer pleinement profit du potentiel en matière de climate responsive design.


Simulations dynamiques actualisées pour les locaux les plus défavorables qui sont occupés pendant plus de 30 minutes. Les horaires d’utilisation, le taux d’occupation et les gains de chaleur internes sont définis et discutés avec le commanditaire.

Confort hivernal: 22 ± 2°C selon NBN EN ISO 7730 catégorie B (PPD < 10%; PMV ± 0,5) atteint. Confort estival: catégorie B selon NBN EN 16798-1 atteint. Le niveau de performance “mieux” est obtenu.


Confort thermique local: les 4 paramètres sont satisfaits pour la catégorie B. Le niveau de performance “mieux” est atteint.


Humidité relative: pendant la moitié de l’année la plus froide, 30% à 55% et pendant la moitié la plus chaude, 30% à 80%. Le niveau de performance “mieux” est obtenu.


Le score moyen total obtenu est ≥ 2 points. Le niveau de performance global atteint est “mieux”.




Récapitulatif du score du projet exemplaire

Le critère

BIN 3

Garantir un air intérieur sain avec une ventilation suffisante, exempt de polluants provenant de l’intérieur ou de l’extérieur. 

 

Annexe

matrice d’application exigences climat intérieur

 

Exigences:

Sous-critère 1. Qualité de l’air intérieur

Sous-critère 2. Prévention des sources de contamination et de pollution

 

Points bonus disponibles :

Oui

Merci à NU architectuuratelier en collaboration avec Archipelago, Mouton, Boydens, Atelier Arne Deruyter

Projet : Jardin botanique de Meise, ferme traditionnelle ‘Vlaamse Hoeve’


Commanditaire : Jardin botanique de Meise


Équipe de conception : NU architectuuratelier en collaboration avec Ar-te, Boydens, Mouton, Atelier Arne Deruyter


Exécution : Van Poppel Bouwbedrijf


Procédure : Procédure classique


Région : Région flamande

Version de GRO : 2019

 

Preuves de la phase : Avant-projet

 

Superficie totale :

Bâtiment d’accueil : 720 m²
Ferme traditionnelle ‘Vlaamse Hoeve’: 470 m²

 

Fonction : Accueil avec magasin de jardinage, point d’information touristique, bureau et sanitaires ouverts au public
Ferme traditionnelle ‘Vlaamse Hoeve’: chambres d’hôte, salle polyvalente, conciergerie

 

Description : Nouvelle construction d’un bâtiment d’accueil
Rénovation lourde de la ferme traditionnelle ‘Vlaamse Hoeve’

 

Résultat obtenu pour BIN 3 : Mieux


Utilisation de GRO

Habituellement, la matrice est fournie par le commanditaire. Si tel n’est pas le cas, l’équipe de conception complètera la matrice en concertation avec le commanditaire.


Ci-dessous, un exemple de matrice complétée (ne venant pas de ce projet, ce projet étant de trop faible ampleur que pour nécessiter l’élaboration d’une telle matrice)

Sous-critère 1: Qualité de l’air intérieur

La législation RGPT récemment modifiée demande la mise en place d’un système de régulation de la qualité de l’air garantissant en tout moment une limitation du taux de CO₂ dans l’air intérieur à maximum 800 ppm. Dans le cas d’un taux de CO₂ dans l’air extérieur à moins 400 ppm, cet objectif peut être atteint moyennant un débit d’air de 54m³/h par personne.

 

 

La bouwteam propose de viser un bon équilibre entre le dimensionnement des installations techniques d’une part et le niveau d’ambition en matière de durabilité d’autre part. En cas de conditions vraiment extrêmes (occupation, qualité de l’air extérieur), il sera tenu compte de la possibilité d’ouvrir les fenêtres.

Pour les espaces de bureau paysager, un débit de ventilation de 45m³/h sera maintenu, en sachant que les personnes qui y sont présentes y sont rarement toutes réunies au même moment et d’ailleurs souvent pour des périodes de courte durée. Le débit est donc calculé pour une occupation par 16 personnes à 45m³/h. Si trois personnes ne sont pas présentes ou seulement pendant une partie de la journée, la classe INT 1 est déjà atteinte.

 

Les petits espaces de bureau et les salles de réunion sont ventilés à au moins 54m³/h car il s’agit de locaux de petite taille qui seront probablement occupés pendant des périodes plus longues et avec un taux d’occupation plus élevé.

 

Vitesse maximale de l’air

  • Dans la zone d’occupation: < 0,2 m/s
  • Conduits d’air dans espaces de vie, bureaux..: 2 à 3,5 m/s
  • Conduits d’air dans couloirs: 3,5 à 5 m/s
  • Conduits d’air dans locaux techniques: > 5 m/s

Concept de la ventilation

Du point de vue énergétique, le choix s’est porté sur un système de ventilation de type D. Ce système amène de l’air frais dans les espaces destinés à une occupation humaine et évacue l’air vicié à hauteur des espaces sanitaires, de rangement et des zones de circulation.

Vu qu’une ventilation mécanique double flux est mise en œuvre, l’énergie récupérée sur l’air extrait peut être réorientée vers l’amenée d’air frais grâce à l’utilisation d’un échangeur de chaleur.


Les rendements vont de 65% pour un échangeur de chaleur à courants croisés simple, jusqu’à 85% pour un échangeur rotatif et jusqu’à 90% pour un double échangeur à courants croisés.

En complément, les groupes à air sont pourvus d’une batterie à eau chaude / froide sur le conduit d’amenée d’air. Ceci permet de recourir à un système géothermique ATES (Aquifer Thermal Energy Storage) pour la post-chauffe en hiver et le refroidissement passif de l’air pulsé pendant l’été et à la mi-saison. Les groupes à air sont conformes aux directives Ecodesign 2018 et il a été opté pour des ventilateurs EC (à commutation électronique) en raison de leur mesurage de débit stable.

 

La ventilation du bâtiment d’accueil Nieuwelaan est assurée par un seul groupe à air avec possibilité de réguler indépendamment le conditionnement de l’air de la partie accueil d’une part et des zones de bureau d’autre part.

 

Plan gelijkvloerse verdieping: Indicatie technische productie-installaties

La conciergerie et les chambres d’hôtes de la ferme traditionnelle ‘Vlaamse Hoeve’ sont équipées d’un groupe à air domestique pour lequel le débit est défini à l’aide des directives PEB pour les logements.  

 

L’espace polyvalent de la ‘Vlaamse Hoeve’ sera équipé d’une ventilation hybride, i.e. une combinaison d’une ventilation mécanique par groupe à air et d’une ventilation naturelle à l’aide de fenêtres de toit motorisées et faisant l’objet d’un monitoring.

Grafiek met comfortklasse

De grenswaarden voor de binnenluchtkwaliteit zijn gebaseerd op NBN EN 16798 en NBN EN ISO 7730.

Voor de ruimtes die niet onder Codex vallen en niet-residentieel zijn cfr NBN EN 16798-1 Categorie II komt dit overeen met prestatieniveau « beter »

Sous-critère 2 : Prévention des sources de contamination et de pollution

Au moins les éléments suivants sont atteints pour tous les bâtiments :

 

  • Concevoir et mettre en œuvre le système de ventilation afin d’éviter que l’air ne soit inutilement pollué (poussières, fibres, agents microbiologiques etc.)
  • Limiter la pollution de l’air entrant dans les espaces intérieurs en utilisant des filtres de la classe appropriée au niveau du point d’entrée du groupe de ventilation – conformément à NEN-EN-ISO 16890 (anciennement EN 779)
  • Concevoir les fenêtres afin de permettre de temps en temps une ventilation intensive pour d’évacuer rapidement une pollution élevée de l’air intérieur

Uittreksel van het overzichtsplan verdieping +1

Au moins 3 des 5 objectifs du sous-critère sont satisfaits. Le résultat atteint pour le sous-critère 2 est “mieux”.

Point bonus : Limitation des émissions des produits de construction dans l’air intérieur

 

Les émissions de COVs par les matériaux et produits de construction peuvent engendrer une pollution considérable de l’air intérieur.

 

Ce point bonus peut être obtenu de deux façons:

A. Concevoir un bâtiment à très basses émissions dans l’air intérieur

B. Mesure des TCOVs et du formaldéhyde

 

Cette exigence n’est pas satisfaite par le projet exemplaire.

Pour chacun des sous-critères, le score “mieux” est obtenu.

 

Aucun point bonus ne peut être attribué.

 

 

 

Récapitulatif du score du projet exemplaire

Le critère

BIN 4

Améliorer l’apport en lumière naturelle pour un meilleur niveau de confort et de bien-être. La lumière artificielle est un complément à la lumière naturelle.

 

Annexe

Matrice d’application exigences climat intérieur

Exigences

Sous-critère 1: Apport de lumière naturelle

Sous-critère 2: Éblouissement

Sous-critère 3: Éclairage du lieu de travail

 

Points bonus disponibles

Oui

Merci à NU architectuuratelier – Archipelago en collaboration avec Boydens, Mouton, Plant en Houtgoed

Projet : Jardin botanique de Meise, la Métairie

 

Commanditaire : Jardin botanique de Meise

 

Équipe de conception : NU architectuuratelier -archipelago en collaboration avec Boydens, Mouton, Plant en Houtgoed

 

Procédure: Procédure classique

 

Région: Région flamande

Version de GRO : 2020

 

Preuves de la phase: Projet définitif

 

Typologie: Rénovation et extension de bâtiments à caractère patrimonial architectural et historique (~1850)

 

Fonction: Horeca, magasin de jardinage, abri pique-nique

 

Description : Les cinq bâtiments à haute valeur patrimoniale architecturale et historique constituent ‘la Métairie’ (‘Pachthof’), un ensemble historique de bâtiments de service du Château Bouchout (situé dans un environnement paysager protégé). L’un de ces bâtiments, l’écurie, est rénové et étendu et accueillera des espaces horeca.

 

Résultat voor BIN 4 : Excellent


Utilisation de GRO

Habituellement, la matrice est fournie par le commanditaire. Si tel n’est pas le cas, l’équipe de conception complètera la matrice en concertation avec le commanditaire.


Ci-dessous, un exemple de matrice complétée (ne venant pas de ce projet, ce projet étant de trop faible ampleur que pour nécessiter l’élaboration d’une telle matrice)

Résultat obtenu pour BIN 4: excellent

 

  • Sous-critère 1 Apport de lumière naturelle         excellent

  • Sous-critère 2 Eblouissement                                      excellent

  • Sous-critère 3 Éclairage du lieu de travail              satisfait

Points bonus

 

1. vue sur l’extérieur                                                                0 point bonus

2. exposition au soleil direct                                               1 point bonus

3. vue sur l’extérieur lorsque le store est fermé      1 point bonus

4. mesures complémentaires                                             0 point bonus

Situatie Pachthofzone in de Plantentuin Meise. Het project werd in het rood aangeduid.

Sous-critère 1: Apport de lumière naturelle

La lumière naturelle est essentielle au bien-être de l’être humain en général et des utilisateurs d’un bâtiment en particulier. La lumière naturelle et son apport à l’intérieur des espaces sont donc des points d’attention lors de la conception des espaces intérieurs du bâtiment.

 

Dans les espaces collectifs, nous visons un apport en lumière naturelle le plus élevé et le plus qualitatif possible. Un apport maximal et qualitatif de lumière naturelle est visé par l’apport traversant de lumière naturelle dans le restaurant. La qualité du vitrage est un élément crucial à cet égard. Le choix s’est porté sur un vitrage 70/33.

L’accès à la lumière naturelle constitue toujours une recherche d’équilibre entre la maîtrise du confort en été et la réduction des déperditions thermiques par les parties vitrées de l’enveloppe du bâtiment. Dans ce projet, ce défi est pris très au sérieux. Des débordements de toiture sont intégrés aux endroits stratégiques et les allèges de façade sont opacifiées. Ainsi, un équilibre optimal entre accès à la lumière naturelle et maîtrise des apports solaires est obtenu.

Des simulations de l’apport de lumière naturelle ont été effectuées sur base d’un modèle détaillé afin de tester les performances atteintes.

 

Le calcul de l’accès à la lumière naturelle a été effectué selon deux méthodes: la première méthode se base sur le facteur de lumière du jour, la deuxième méthode sur l’intensité lumineuse.

De daglichttoetreding werd volgens twee methodes berekend.

 

Methode 1 is gebaseerd op de daglichtfactor, methode 2 op de verlichtingssterkte.

Sous-critère 2: Eblouissement

Pour tous les postes de travail nécessitant un bon confort visuel, des stores intérieurs individuels à commande manuelle sont prévus: ils satisfont aux exigences de GRO, i.e. classe 3 selon EN 14501, ce qui correspond au niveau de performance ‘excellent’.

 

Ceci résulte en une Daylight Glare Probability (DGP) inférieure ou égale à 0,35 pendant 95% du temps. Vu que le confort (visuel) est une donnée subjective et personnelle, la préférence a été donnée à des stores intérieurs individuels à commande manuelle afin de limiter l’éblouissement.

Une des applications concrètes de ce dispositif est présente dans la cuisine.

 

Les protections solaires extérieures conventionnelles ne suffisent pas pour assurer en toute circonstance le confort visuel car elles laissent passer trop de lumière (15% alors qu’il faut réduire le taux à 4% pour garantir un bon confort visuel), leur commande n’est pas individualisée (or le confort visuel dépend de la personne et de son poste de travail), et aussi parce que ces protections extérieures subissent les influences météorologiques et entrent parfois en mode ‘sécurité’ alors qu’un inconfort visuel important se produit à ce moment-là.


Par ailleurs, des stratégies de protection solaire passive (ex. les auvents à hauteur du restaurant) sont déployées au niveau de la conception du projet pour empêcher l’éblouissement.


La limitation du Annual Sunlight Exposure (ASE) est également un critère qui a été intégré au projet dès le début de sa conception. La limitation de l’ASE n’est pas seulement importante sur le plan du confort visuel: elle aide également à limiter le risque de surchauffe.

Snede nieuwbouw aan paardenstal met grote dakoversteek

Sous-critère 3: Exigences de base relatives à l’éclairage du lieu de travail

(A) NIVEAU D’ÉCLAIRAGE

Les niveaux d’éclairage exigés par la norme NBN EN 12464-1 sont atteints dans tous les locaux.

 

(B) UNIFORMITÉ DE L’ÉCLAIREMENT

Une uniformité conforme à la norme est atteinte dans tous les locaux.

 

(C) ÉBLOUISSEMENT (UGR)

Les exigences minimales de NBN EN 12464-1 sont satisfaites.

 

(D) RESTITUTION DES COULEURS

Un indice de restitution des couleurs Ra=90 est visé.

Sous-critère 1: Apport de lumière naturelle: résultats méthode 1 – facteur de lumière du jour
Sous-critère 1: Apport de lumière naturelle: résultats méthode 2 – intensité lumineuse
Suivant la méthode ‘intensité lumineuse’, la performance moyenne pour les espaces de séjour est ‘excellent’.

Points bonus

1. Vue sur l’extérieur

Afin d’obtenir ce point bonus, 3 exigences doivent être satisfaites simultanément:

  • Nombre de couches visibles conformément à EN 17037
  • Angle de vue horizontal min. 28° conformément à  EN 17037
  • Distance de vue à l’extérieur min. 20m

Pour les postes de travail situés dans la cuisine, ces exigences ne sont pas satisfaites: l’aménagement d’une cuisine dans le bâtiment existant ne le permet pas.

2. Exposition au soleil direct

L’exposition directe au soleil a un impact important sur le bien-être de l’utilisateur du bâtiment. Le cycle circadien du corps humain suit le spectre de la lumière du jour et du soleil. 


Il est très important que les espaces communs et de détente soient de qualité, afin de permettre aux personnels de se reposer, de récupérer et de soutenir leur mental.


L’accès direct à la lumière du soleil peut néanmoins être source d’inconfort visuel (éblouissement) et de surchauffe. Des dispositifs sont donc à prévoir pour limiter et gérer ces influences.

L’accès direct à la lumière est évalué selon les critères de GRO qui se basent sur la norme EN 17307. L’exposition est analysée au 21 mars. La norme EN 17307 définit le seuil inférieur à 1,5h d’ensoleillement direct. GRO est plus exigeant et demande au moins 3h.

 

Au niveau des critères pour l’obtention de points bonus, il est spécifié que le type d’espace qui doit satisfaire aux exigences est à déterminer en concertation avec le commanditaire. Lors de la conception du projet, une attention particulière a été portée à un accès qualitatif à la lumière du jour et du soleil, là où cet objectif est souhaitable et réalisable conformément au programme des besoins du projet.

 

Vu le contexte, il est clair que le critère est satisfait pour l’espace du restaurant.

3. Vue sur l’extérieur lorsque le store est fermé

L’utilisation de protections solaires extérieures mobiles a été évitée autant que possible. Pour des raisons de confort visuel, des protections solaires intérieures sont prévues à hauteur des postes de travail (voir le sous-critère 2 de BIN4).

 

Ces stores satisfont aux exigences de la classe 3 “Réduction de l’éblouissement” (EN 14501).

En choisissant le store adéquat, la classe de transparence la plus élevée est atteinte pour “Réduction de l’éblouissement”.

 

Les dispositifs contre l’éblouissement satisfont aux exigences du point bonus.

4. Mesure complémentaires pour un bon confort visuel

a. Température de couleur

Tous les dispositifs d’éclairage ont une température de couleur d’au moins 4000K. Il est uniquement proposé 3000K dans les zones de circulation et les espaces où le niveau d’éclairement ne dépassera pas les 200 lux (ainsi, les performances obtenues se situent toujours dans la zone “agréable” du diagramme de Kruithof). 

 

b. Meilleur rendu des couleurs

Un indice de restitution des couleurs Ra=90 est visé.

c. Qualité du verre

Dans le cadre de ce projet, le choix s’est porté sur du verre à très faible teneur en oxyde de fer et doté d’un coefficient d’absorption directe de l’énergie solaire αe (AE1) ≤ 5%. L’ensemble vitré est pourvu de coatings afin d’obtenir un IRC (Indice de Rendu des Couleurs) Ra ≥ 95%, αe (AE1) = 34% et αe (AE2) = 1% (EN 410).

 

Ainsi, la qualité de la lumière du jour (spectre lumineux) est transmise de façon fidèle au travers du vitrage. Le rendu des couleurs et la conservation des caractéristiques naturelles de la lumière du jour sont optimaux et contribuent considérablement au bien-être des utilisateurs.

Pour les deux premiers sous-critères, le niveau de performance “excellent” est atteint: ce score est donc inséré dans le fichier de synthèse Bâtiment. 


Le projet satisfait aux exigences de confort pour les postes de travail conformément à NBN EN 12464-1.


Sur les 4 points bonus disponibles, 2 peuvent être attribués.





Récapitulatif du score du projet exemplaire

SOC: Tirer parti de la valeur patrimoniale existante et être attentif à la sécurité et à l’accessibilité, afin de créer un environnement social dynamique.

Le critère

SOC 1 – Région flamande

Contribuer au paysage culturel en conservant et valorisant la valeur patrimoniale existante.

 

Annexe

Aucune

Exigences

Sous-critère 1 : Inventaire & analyse

Sous-critère 2 : Avis des autorités compétentes

 

Points bonus disponibles :

Nee

Merci à Havana architectuur

Projet : Maison de Justice et Bien-être des jeunes

 

Commanditaire : Agence de gestion des infrastructures du gouvernement flamand)

 

Équipe de conception : Havana architectuur BV, Ingenium NV, Sileghem & Partners CVBA, Feys BVBA

 

Procédure : Procédure classique

 

Région : Région flamande

Version de GRO : 2019

 

Preuves de la phase : Avant-projet

 

Surface totale : 1730 m² (surface brute hors sol)

 

Fonction : Bureaux

 

Description : Rénovation en profondeur de l’ancien hôtel Skindles aux façades patrimoniales classées et situé en noyau urbain

 

Résultat pour SOC 1: Excellent

Utilisation de GRO

L’équipe de conception identifie la valeur patrimoniale du bâtiment existant. Les bases de données existantes (voir Liens) peuvent servir de source d’information initiale pour le patrimoine classé et non classé.

 

Inventaire et analyse du projet exemplaire :

L’ancien Hôtel Skindles est reconnu et listé comme patrimoine immobilier (ID 30430)

Le commanditaire a déjà effectué un état des lieux préliminaire avec l’Agentschap Onroerend Erfgoed (Agence Patrimoine immobilier) concernant la question du maintien de l’immeuble de logement de la Stationsstraat et de l’intégration possible de panneaux solaires sur l’ancienne toiture mansardée. Un grand nombre d’anciens plans est disponible et un relevé détaillé existe.


L’ancien Hôtel Skindles est un bâtiment à intérêt patrimonial ancré dans l’histoire de la reconstruction de la ville d’Ypres et le tourisme de guerre. De par sa situation à proximité des remparts et de la gare, il contribue considérablement au paysage urbain. Les services de la Maison de Justice et du Bien-être des jeunes d’Ypres peuvent mettre à profit cette visibilité pour souligner le caractère public et social pertinent de leurs missions. Une condition importante à remplir est bien entendu que le bâtiment existant soit respecté.

2a. En cas de patrimoine protégé :

Pendant ou avant la phase d’avant-projet, l’équipe de conception prend contact avec l’Agentschap Onroerend Erfgoed (Agence du Patrimoine immobilier) via l’un des cinq points de contact provinciaux et avec les autorités locales, afin d’obtenir leurs conseils.

 

2b. En cas de patrimoine non protégé :

Pendant ou avant la phase d’avant-projet, l’équipe de conception prend contact avec les autorités locales et le cas échéant avec le service du patrimoine immobilier.

Le bâtiment concerné par le projet exemplaire est protégé.

Façade sud-ouest

Façade sud-est

L’avant-projet porte donc sur un patrimoine protégé et a été amplement discuté avec le service Patrimoine Immobilier.

Les modifications demandées aux façades de la Vooruitgangstraat et de la Stationsstraat n’auront pas d’impact sur les plans et/ou l’estimation budgétaire. La prise en compte des remarques récoltées se fera lors de la phase Projet Définitif.


Remarque: Préalablement au projet, le contexte historique a été analysé par le commanditaire et quelques questions de principe ont été soumises à l’Agentschap Onroerend Erfgoed (Agence Patrimoine immobilier) afin de mieux cerner les potentialités du bâtiment.


En annexe figurent les rapports des moments de concertation avec l’Agentschap Onroerend Erfgoed (Agence du Patrimoine immobilier).


Dans le cadre de ce projet, des concertations régulières ont eu lieu avec l’Agentschap Onroerend Erfgoed (Agence du Patrimoine immobilier)

Les deux exigences de ce critère (inventaire & consultation) sont donc satisfaites. En résumé: l’extérieur du bâtiment doit être conservé, à l’intérieur du bâtiment les possibilités sont nombreuses.

 

Dans le cadre de ce projet, les deux volumes de base (l’ADN des deux ailes de l’ancien hôtel, en quelque sorte) sont conservés, les planchers intérieurs sont rénovés ainsi que toute la zone du côté de l’intérieur de l’ilôt.

Plan d’implantation

Ce projet exemplaire satisfait à chacun des sous-critères.




Récapitulatif du score du projet exemplaire


Links en downloads

Le critère

SOC 2

La prévention de la criminalité garantit des bâtiments et des environnements socialement sûrs.

 

Annexe

Checklist

Exigence

Sous-critère 1 : Conception socialement sûre

 

Points bonus disponibles :

Non

Merci à OFFICE Kersten Geers David Van Severen

Projet : Passionistenlaan Courtrai


Commanditaire : Agence de gestion des infrastructures du gouvernement flamand


Équipe de conception : OFFICE Kersten Geers David Van Severen, Bureau Bouwtechniek, Util, HP Engineers, Landinzich


Exécution : Himpe


Procédure : Procédure classique


xRégion : Région flamande

Version de GRO : 2016


Preuve de la phase : Adjudication


Surface totale : 2000 m² (surface utilisable PEB)


Function : Bureau


Description : Rénovation d’un bâtiment de bureaux datant des années 1970


Résultat pour SOC 2 : Mieux


Utilisation de GRO

Extrait de la checklist complétée pour le projet exemplaire :

Lorsque la checklist est complétée, un niveau de performance est automatiquement calculé: l’évaluation se fait sur cette base.

Référez-vous aux directives ZETA (“Zichtbaarheid, Eenduidigheid, Toegankelijkheid en Aantrekkelijkheid” pour Visibilité, Unicité, Accessibilité et Attractivité: les directives ZETA sont la forme néerlandaise de l’approche CPTED acceptée au niveau international).

 

 

Note fournie pour le projet exemplaire :

Le projet « Passionistenlaan » porte sur un bâtiment de bureaux à quatre façades hébergeant les services : Maison de justice et Aide à la jeunesse.


Dans ce texte et dans la checklist, seule la partie visibilité du projet est mise en évidence à titre d’exemple.


De par son volume et son implantation, le bâtiment a une bonne lisibilité.

Photo ©Danica O. Kus

Les chemins d’accès sont clairs et indispensables: il y a un seul et unique chemin d’accès qui est utilisé par les visiteurs, le personnel, les fournisseurs etc. Néanmoins, l’accès au bâtiment est situé à l’arrière et donc pas directement visible. Il est donc essentiel que la signalisation soit claire pour compenser cela et pour guider les visiteurs vers l’entrée.

L’éclairage (pas de poteaux) est conçu en accord avec l’aménagement des abords et la sécurité souhaitée (par exemple le soir).


Le bâtiment est transparent et ouvert. La zone d’entrée est légère et accueillante et bien visible depuis le desk d’accueil.


Les colonnes en saillie de la façade présentent un risque limité d’abri. Le site n’est pas entouré d’une clôture mais pourvu d’une barrière d’entrée et de caméras de surveillance qui constituent le premier seuil au niveau de l’accès au site. De par sa situation dans un quartier résidentiel, le risque de squattage des zones extérieures sera limité.

Photo ©Danica O. Kus

Extrait du plan d’implantation

Reportez le score issu de la checklist dans le fichier de synthèse Bâtiment.

 

 

Récapitulatif du score du projet exemplaire

Le critère

SOC 3

Une bonne conception crée des opportunités et soutient les utilisateurs, tandis qu’une mauvaise conception entrave et exclut les personnes.

 

Annexe

Checklist

Exigences

Sous-critère 1 : Checklist SOC 3 Accessibilité intégrale

 

Points bonus disponibles:

Oui

Merci à Havana architectuur

Projet : Maison de Justice et Bien-être des jeunes

 

Commanditaire : Agence de gestion des infrastructures du gouvernement flamand

 

Équipe de conception : Havana architectuur BV, Ingenium NV, Sileghem & Partners CVBA, Feys BVBA

 

Procédure : Procédure classique

 

Région : Région flamande

Version de GRO : 2019


Preuves de la phase : Projet définitif


Surface totale : 1730 m² (surface brute hors sol)


Fonction : Bureaux


Description : Rénovation en profondeur de l’ancien hôtel Skindles aux façades patrimoniales classées et situé en noyau urbain


Résultat pour SOC 3: Excellent

Utilisation de GRO

L’équipe de conception complète la checklist SOC 3. Cette checklist sert également pour le contrôle effectué par Inter, organisme  indépendant de conseil en accessibilité (compétent pour les projets situés en région flamande ou dépendant d’un organisme lié à l’autorité flamande).

Comment ce bâtiment et ses espaces publics peuvent-ils être à la fois esthétiques et fonctionnels pour le plus grand groupe possible d’utilisateurs ? 

Tout au long du processus, de la conception à la mise en œuvre du projet, cette question sera le fil conducteur.

Extrait de la checklist SOC3 complétée


Note checklist SOC 3:

Les deux colonnes « mieux » et « excellent » sont à compléter.

 

Contrairement à d’autres checklists, celle relative à SOC3 ne calcule aucun niveau de performance. Le degré d’accessibilité est déterminé par une ‘chaîne d’accessibilité’. Il est important que le chemin emprunté par les utilisateurs, ainsi que les activités qui se déroulent dans et autour du bâtiment soient accessibles, visitables et utilisables pour tou.te.s.

Chaque composant du bâtiment, qu’il soit structurel ou de finition, constitue un maillon d’un plus grand ensemble. Si l’un de ces maillons au sein d’un bâtiment ou au niveau de ses abords n’est pas accessible, la chaîne d’accessibilité est rompue. En pratique, cela peut signifier que l’utilisation du bâtiment devient impossible pour certaines personnes.


Pour atteindre le niveau de performance excellent, un conseiller indépendant en accessibilité Inter fournira le contrôle et l’approbation nécessaires pendant la phase Projet définitif et lors du contrôle final à la Réception provisoire.

Point bonus 1: Parcours d’accompagnement avec un conseiller indépendant en accessibilité
Exigence: Approbation (contrôle final) par un conseiller indépendant en accessibilité (ici Inter). 

Le programme des besoins du projet n’a pas permis de prévoir pour chaque bloc sanitaire des espaces adaptés pour les femmes d’une part et les hommes d’autre part. Avec l’aide d’Inter, une solution alternative a été trouvée permettant d’atteindre le degré d’accessibilité le plus élevé compte tenu des contraintes du projet.

Chaque bloc sanitaire dispose d’un espace toilette dont les dimensions sont plus importantes que celles fixées par la réglementation. Grâce à cet espace plus grand et au positionnement de la toilette au centre du mur, deux espaces latéraux de transfert sont créés. Les toilettes adaptées sont non genrées.

Remarque:

De telles dérogations par rapport aux exigences initiales sont concertées avec le conseiller indépendant en accessibilité. 

Point bonus 2: Label immeuble de bureau accessible A+ ou mieux

Exigence : Obtention Label immeuble de bureau accessible A+ A++

Pendant la phase projet définitif, le projet a fait l’objet d’un screening par Inter. Leur conclusion était que le label d’accessibilité A+ était atteignable. Deux aspects propres au niveau A++ ne sont pas satisfaits, mais ce point peut être discuté en commission de labellisation.  

Reportez le score issu de la checklist dans le fichier de synthèse Bâtiment. “Excellent” signifie que l’exigence concernant l’approbation obligatoire par un conseiller indépendant en accessibilité est également satisfaite. 

 

Deux points bonus peuvent être attribués.

 

`

Récapitulatif du score du projet exemplaire:

GEB: Permettre aux utilisateurs d’influer sur leur confort d’usage et augmenter leur satisfaction.

Le critère

GEB 1

La possibilité d’influencer individuellement le confort augmente la satisfaction de l’occupant.

 

Annexe

Aucune

Exigence :

Sous-critère 1. Possibilités d’influence

 

Points bonus disponibles :

Non

Merci à Befimmo (Zin in Noord) et VK Engineering